Activité physique préadolescents

Je ne suis pas du genre à appuyer rapidement sur le bouton panique, mais là, je dois admettre que la situation est quelque peu inquiétante. Une récente étude sur l’activité physique des Québécois menée par Opération WIXX présente un portrait assez négatif de la condition physique des préadolescents (9 à 13 ans). En effet, selon cette étude, 60% des jeunes ne bougent pas suffisamment. La situation serait encore pire chez les jeunes filles.

Pourquoi est-ce alarmant?

Ce qui est inquiétant avec ce constat, c’est que les habitudes développées à l’enfance se transposent à l’adolescence. Par exemple, un enfant inactif de 10 à 12 ans risque fortement d’être encore moins actif à 15 ans, et vice-versa. Et quand on connaît tous les bienfaits de l’activité physique sur le cerveau des enfants, c’est fascinant, dans le mauvais sens du terme, de constater que malgré tout, plus d’un jeune sur deux, et près de deux filles sur trois ne consacrent pas assez de temps à bouger.

Qu’est-ce qui pousse les jeunes à l’inactivité physique?

Outre les nouvelles technologies et les jeux vidéo, toutes les raisons semblent bonnes pour rester inactif. Charge de travail et de devoirs trop élevée, manque d’encouragement de la part des parents, aptitudes physiques restreintes, coût trop élevé des activités potentielles, etc… De plus, ajoutez à cela le fait que de nombreux parents empêchent littéralement leurs enfants de sortir dans le quartier par inquiétude, contrairement à il y a une quinzaine d’années.

Quoi faire pour encourager les jeunes à bouger?

En tant que parent, il est nécessaire de prendre constat d’une telle étude, et d’agir en conséquence. Par exemple, vous devriez encourager votre enfant à se rendre à pied à l’école, sauf si vous êtes situés beaucoup trop loin de l’établissement d’enseignement, bien entendu. Au moment de l’étude, à la fin 2013, on relate qu’un seul élève sur cinq se rend à l’école à la marche. À titre comparatif, il s’agissait de 4 élèves sur 5 en 1980. Bien sur, la réalité des familles d’aujourd’hui a changé, mais cela ne justifie pas une diminution aussi forte.

Si votre situation financière vous empêche d’inscrire vos jeunes dans une équipe sportive organisée, je vous conseille fortement de jeter un coup d’oeil à WIXXMAG, un magazine en ligne qui donne de précieux conseils aux parents en matière de condition physique, et qui suggère des dizaines d’activités qui risquent d’intéresser vos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Post Navigation