On a beau se faire aller l’imagination autant que possible, il est difficile de concevoir un moment plus désagréable que des funérailles. Les pleurs, les silences, les longs malaises, les condoléances, tous des choses déplaisantes mais pourtant incontournables pour exprimer notre solidarité à la famille du défunt. Je me suis questionné récemment à savoir s’il y avait moyen de rendre « l’événement » plus agréable, du salon funéraire jusqu’à l’enterrement. Voici quelques suggestions :

Laissez tomber le noir

Une idée préconçue court depuis toujours comme quoi il faut se vêtir de noir pour assister à des funérailles. Et bien c’est complètement faux, même que je ne saurais à quel point suggérer d’arborer des couleurs plus vives. L’ambiance ancestrale en noir et blanc pèse excessivement lourd, et un peu de couleurs ne peut pas nuire. Sans être étiqueté le clown de la soirée, il y a moyen d’emmener un peu de vie avec vous dans ces moments tristes.

 Organisez une soirée

Même si faire la fête n’est pas nécessairement l’idée qui nous vient en tête quand on pense à des funérailles, vous seriez surpris de constater à quel point une tournée des bars entre amis peut aider à faire un deuil. Quand vous penserez au défunt après, vous aurez en tête les souvenirs d’une soirée d’adieu plaisante plutôt que d’une journée de funérailles typiquement triste. C’est aussi un bon moyen de renouer avec de vieilles connaissances, et qui sait, vous développerez peut-être des relations intéressantes au fil de la soirée. Modérez toutefois sur l’alcool, car un surplus de boisson peut rapidement transformer les gens en dépressifs nostalgiques

Rappelez vous des anecdotes

On invente rien ici, c’est même un classique dans les salons funéraires. Mais c’est tellement efficace comme méthode thérapeutique qu’il serait bête de la négliger. Il s’agit de se remémorer les moments drôles et cocasses de la personne décédée. Cela peut paraître anodin comme cela, mais c’est peut être la méthode la plus éprouvée pour faire un deuil rapidement. Le rire est assurément un bon antidépresseur et ce genre de pratique rendra l’atmosphère beaucoup moins lourde.

Avez-vous vécu des expériences funéraires intéressantes qui sortaient de la norme? N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Post Navigation