Bon, d’accord, je vous vois déjà venir avec vos questions du genre : »Alex, il fait moins 25 dehors et tu veux vraiment nous parler de climatiseur? ». La réponse est oui, parce qu’il faut être prévoyant dans la vie. Honnêtement, combien d’entre vous vont attendre la première vraie canicule avant de commencer le magasinage? Vous verrez que ce n’est pas évident d’installer un climatiseur en plein mois de juillet. Encore moins de trouver le modèle qui vous convient une fois l’été bien entamée. Il y a plusieurs types de climatiseurs, et il peut être difficile de s’y retrouver pour les néophytes. Voici donc quelques renseignements qui pourraient vous être utile afin de faire le bon choix.

L’isolation primordiale

Avant de procéder à l’installation d’un climatiseur, vous devez absolument au préalable vérifier que votre maison/appartement est bien isolée. Puisque le but est d’obtenir une température intérieur inférieur à la température extérieur, des fuites au niveau des fenêtres, par exemple, nuisent. Je ne sais pas pour vous, mais ma mère me disait toujours l’hiver : « Ferme la porte, on ne chauffe pas le dehors! », c’est le même principe mais inversé. Si vous voulez tirer le maximum de votre système de climatisation, et éviter une surconsommation inutile d’énergie, il est primordial de commencer par l’isolation.

Le climatiseur central

Commençons par la Cadillac des climatiseurs ; le climatiseur central. Si votre domicile est équipé d’un système de chauffage à air propulsé, il y a fort à parier que vous opterez pour le central, car c’est de loin le plus efficace et le plus durable. Le principal point positif, c’est que la fraîcheur sera répartit également partout dans le domicile.

Le climatiseur mural

Habituellement constitué d’un condenseur extérieur servant à alimenté jusqu’à trois diffuseurs intérieur, le climatiseur mural offre le meilleur rapport qualité/prix pour les domiciles de taille petite à moyenne. Sans obtenir l’uniformité de fraîcheur qu’un central peut fournir, vous serez tout de même satisfait du résultat si vous ciblez trois pièces que vous souhaitez garder au froid.

Le climatiseur individuel

Et oui, c’est bien du bon vieux classique à installer dans une fenêtre qu’il s’agit ici. Si vous avez déjà posséder un climatiseur comme ça, vous savez que pour la plupart des modèles, la puissance est limitée et qu’il est très difficile de répandre l’air froid sur une vaste superficie. Avec un climatiseur individuel, vous pouvez habituellement refroidir deux pièces en utilisant un ou des ventilateurs pour propulser l’air.

Somme toute, vous devriez être capable de trouver ce qui convient à votre budget et à votre domicile. Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour procéder vous même à l’installation, certaines entreprises spécialisées peuvent vous donner de précieux conseils et même procéder à l’installation pour vous.

 Référence : Carmichael Engineering

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Post Navigation